Financement crédit immobilier

creditassuranceLes taux auraient tendances à remonter sur des durées longues à partir de plus de 15 ans soit 20 ans et 25 ans…Mais c’est très lent et modéré…Il y a beaucoup de biens immobilier à la vente actuellement et le marché est atone avec la crise les investisseurs sont attentistes. La loi Pinel qui a voulu assouplir la précédente loi n’est pas encore atteint l’objectif de fluidifier le marché…Même dans des zones très demandées comme Paris et sa banlieue…Moins en difficulté que les autres régions désertées. Le Prêt à taux zéro pour les zones excentrées des biens nécessitant des travaux n’a pas remportés encore de franc succès…Les gens n’ont pas forcément les moyens et le temps pour des travaux.

La réforme de l’assurance de crédit de la loi sur la consommation permet aux emprunteurs de bénéficier d’un an après la signature du contrat pour renégocier l’assurance décès invalidité liée à leur crédit cela signifie que l’emprunteur à un an pour renégocier son assurance avec les mêmes garanties, il pourra donc si il trouve moins chère ailleurs résilier auprès de sa banque…Cela étant c’est aussi le moyen de faire jouer la concurrence et peut être faire réviser le taux d’assurance de crédit immobilier. Cela étant il va être rare que la personne révise son assurance un an après avoir signé son contrat, surtout que tout dépend de l’âge du client les prix se valent souvent il faut voir les différences de garanties..Le taux ne fait pas tout si vous n’êtes couvert voir les jours de carence, les franchises, perte totale et irréversible de l’autonomie, l’invalidité, l’incapacité temporaire de travail, totale ou partielle, ça change selon l’assureur voir le nombre de jour de carence ou perte d’emploi…C’est selon votre situation mais il faut bien étudier le contrat car ils peuvent sembler identique au prime abord mais en lisant bien quelques nuances peuvent apparaitre justifiant une différence de tarification.

Cela étant à vous de voir cela permet de faire un point avec votre banque et de réviser les tarifs.

Les investisseurs auraient tendances à tendre vers la location meublée beaucoup plus sécuritaires vu les lois actuelles qui ne sont pas forcement en faveur des propriétaires complétements frileux normal ils prennent tous les risques et ne sont pas soutenus par le gouvernement, il faut attendre 3 ans généralement pour récupérer un logement squatté et sans aucune indemnité de compensation pour la gêne occasionnée et quelle gêne quand le propriétaire à un crédit sur 25 ans !

L’immobilier neuf reste assez cher pour les primo-accédants et le ptz peut être souvent d’une grande aide pour les jeunes investisseurs.

Consulter les tableaux des Meilleurs taux de crédit immobilier moins chers


Laisser un commentaire